Wild Turkey

40.5% alc./vol.

Patrick 87%
Un excellent rapport qualité prix! En fait, je ne sais pas quoi dire de plus : C’est très bon, le prix est superbe, que dire d’autre? Nez : Ah Wild Turkey, une valeur sûre! Du beau sucre, de beaux fruits, de belles céréales. Ça donne soif! Bouche : De beaux fruits des champs, des épices, du chêne et un peu de sucre. Finale : D’une longueur moyenne, épicée et sucrée.

Booker’s Batch 2018-01E

63.7% alc./vol.
Mash composé de 77% Corn, 13% Rye et de 10% Malted Barley.

André 90%
Cerises noires trempées dans le chocolat amer, anis, bois de chêne brûlé, rye puissant, épicé et terreux, noix cuites, terre mouillée, vanille, toffee, fortes épices, cuir mouillé. Superbe travail au niveau saveurs et textures, le côté huileux cache le taux d’alcool décoiffant. L’arrivée en bouche est souple et huileuse, avalanche de cerises nappées de caramel et d’épices, oranges confites, vieux cuir tombé dans la terre, vanille et toffee, charcoal, gingembre, poivre noir concassé, chocolat noir. Astrigence arrivant par la suite, amertume également. Finale longue, fruitée et épicée, bois brûlé, poivre et chocolat. À noter, l’augmentation de 30% du prix d’avec les dernières versions, ça commence à faire cher quand un bourbon pas si rare est rendu au même prix qu’un Aberlour A’bunadh…

Patrick 82%
Un bon whiskey, mais très décevant pour un Booker’s. J’y retrouve des notes herbeuses bizarres, et il manque la petite touche sucrée qui contribue habituellement à rendre la bête si complexe et agréable à boire. Le fait que ça arrive en même temps qu’une augmentation substantielle du prix n’en est qu’encore plus déplorable. Nez : Intense, comme toujours! Des cerises, du chêne brûlé, des herbes, une note subtile de fumée et de piment. Bouche : Une tonne de bois brûlé, du poivre noir, du chocolat noir, des herbes, de la cannelle et une note d’oranges. Finale : Très longue et intense, surtout au niveau des épices.

Westland Distillery VIP Blending Trials – Mark Gillespie

56.2% alc./vol.
“Three days in Washington with Westland Distillery”, Filled 08/12/2015, Bottle #2 of 2.

André 88.5%
Singulier, le nez est intriguant et pas nécessairement facile à se livrer; fruits rouges, framboises, fumée de bois de cerisier, beaucoup d’épices dont une forte vague de cannelle et de poivre noir broyé, cerises noires, anis. Le nez annonce bien la vivacité du whisky qui explosera en bouche sur des notes puissantes de cannelle et de gingembre, accents prononcés de bois de cerisier brûlé, tourbe terreuse très singulière, poivre, fruits rouges, oranges, cerises, raisins secs, ananas, cire sur les pommes et réglisse rouge. Finale sur la tourbe et le bois de chêne brûlé, cerises et grosse cannelle poivrée puissante, anis et réglisse rouge. Si l’on connait un peu la distillerie, on isole relativement son style particulier et unique.

Wild Turkey Revival Master’s Keep Oloroso Sherry Cask

50.5% alc./vol.
Mélange de bourbons âgés entre 12 et 15 ans, mashbill: 75% maïs, 13% seigle et 12% orge maltée.

André 91.5%
Les bourbon cask finished, j’avoues, habituellement, je suis conquis d’avance et cette édition ne fait pas exeption. On détecte l’onctuosité de whisky rapidement au nez, avec l’apport sucré des céréales de maïs mais aussi avec le cask finish généreusement fruité. Réglisse rouge, fruits sauvages et fruits séchés, caramel, sucre et miel, cerises noires, figues, dattes, une parcelle de cannelle en attente. La texture en bouche est subline, soyeuse, très texturée; cerises noires, anis, pommes, chocolat, tabac, dattes, gâteau aux fruits, raisins secs. On ne se lasse pas d’y tremper les lèvres gorgées après gorgées. Finale tannique et épicée, mais encore une fois une texture hallucinante. Divin!

Stranahan’s Sherry Cask

47% alc./vol.
Bottle #7068. Whisky de 4 ans d’âge, maturation en First fill & Refill Ex-Oloroso Sherry Cask agés de plus de 40 ans. Au départ ce whisky était destiné à la version Diamond Peak.

André 82%
J’avais adoré la version bourbon de cette distilerie et lorsque mon ami Olivier a mis cette bouteille pas encore ouverte sur la table, nous ne nous sommes pas fait prier bien longtemps pour ouvrir le sceau et se vider quelques verres. Mes attentes étaient bien grandes… Au nez; fruits séchés, toffee, vanille, raisins secs, dattes, prunes. On ressent une belle onctuosité et un léger filin tannique aussi en fond de scène. La bouche manque de texture et la sensation est malheureusement un peu flat; avalanche de raisins secs, épices, toffee, caramel et chocolat, prunes, cuir. Peut-être quelues accents de sirop d’érable aussi. Finale de cassonnade et de fruits secs épicés, retour tannique et de vieux cuir, chocolat noir, amertume un peu trop franche.

J.W. Kelly Bourbon

47% alc./vol.

Patrick 82%
Un bon bourbon, mais qui n’apporte rien de bien à nouveau sous le soleil, mis à part peut-être une saveur de “brûlé” assez intense, au point de manquer un peu de balance. A la quantité d’excellents bourbons qui ne traversent pas la frontière, on peut se demander pourquoi celui-ci est disponible ici. Nez : Parfum de bourbon brûlé, avec une touche de fruits trèèès mûrs. Bouche : Bois brûlé, fruits mûrs et sucre caramélisé. Finale : D’une belle longueur, marquée par le caramel un peu brûlé.

Westland Garryana 2016 Native Oak Series Edition 1/1

56.2% alc./vol.
Limited edition on 2500 bottles

André 79%
Nez étrange de purée de banane et de caramel chauffé dans la poêle, de fruits rouges et d’anis qui s’accompagne de fumée de tourbe très weirdo. La bouche est un uppercut d’épices et d’alcool; gingembre, cannelle, toute-épices et épices des Caraibes, de chocolat noir fumé, cerises et de caramel. La bouche confirme la jeunesse du whisky qui est franc et fugueux, un peu imprévisble. Le bois de chêne est aussi omniprésent, ce qui aiguise la ‘’palate’’. Finale fruitée et fumée, puissante et longue. Je ne suis pas fan plus qu’il le faut.

George T. Stagg 2013

64.1% alc./vol.

André 93.5%
Cerises noires, chocolat noir, pomme caramel, réglisse-anis, raisins secs, agréable sucré des céréales de maïs qui adoucit la morsure d’alcool, caramel chaud. On cherche définitivement le taux d’alcool car le nez est doux comme de la soie. Beaucoup de corps et de texture en bouche, hallucinant… Réglisse et cerises noires, pommes caramel nappées de chocolat noir, bois carbonisé, tabac et moue de café, caramel onctueux, chocolat. Ensemble soyeux et sec à la fois, très cireux aussi, unique comme sensation. Finale sur le bois de chêne, les fruits secs, la cannelle et l’anis. Superbe whisky, franc et punché avec un taux d’alcool décoiffant. De la bombe…

Larceny

46% alc./vol.

Patrick 90%
Un superbe rapport qualité prix, un bourbon qui saura satisfaire tous les amateurs du genre! Nez : Parfum de bourbon fort en maïs et assez sucré, avec une touche de cerise et de caramel. Bouche : Les épices du bois brûlé, du caramel, un peu de fruits frais et… Beaucoup de bois brûlé! Finale : D’une superbe longueur, sucrée et fruitée.

Wild Turkey Longbranch 8 ans

43% alc./vol.

Patrick 87%
Une valeur sûre, genre ce que je recherche dans un bourbon y est, et est très bien balancé. Le genre de whiskey dont il est trop facile de prendre une shot de trop! Nez : Un superbe parfum de bourbon, avec un mix de sucre, de chêne et fruits discrets qui donnent l’eau à la bouche. Bouche : Chêne légèrement brûlé et épicé, des fruits presque subtils et le sucre du maïs. Finale : D’une belle longueur, marquée par le sucre et le bois brûlé.

English EN Français FR