SMWS 7.176 Longmorn 23 ans

51.6% alc./vol.
« Silky smooth sensation », Distilled 20/05/93 from Refill Ex-Bourbon Hogshead, 249 bottles

André 88%
Fruits tropicaux, bananes en purée, ananas, citronelle, jujubes fraiches gorgées de sucre, tarte aux citron et meringue, vanille onctueuse. Le nez est simplement envoûtant. Les longues années dans le fût de bourbon ont fait le travail, souplesse et équilibre, le tout pleinement intégré dans un amalgame de fruits tropicaux et exotiques. La bouche dévoile des accents plus épicés de gingembre agrémenté de gâteau aux bananes et de tarte au citron. À défaut d’avoir une palette aromatique super étendue, le whisky a le mérite de présenter ceux-ci de façon efficace. La texture est douce et lisse mais manque de corps. Après l’extase du nez, la bouche déçoit un peu. La finale est moyenne courte, sur les fruits exotiques avec un bon crescendo de gingembre. À 215$ la bouteille pour un whisky de 23 ans, on ne rechignera pas trop.

Arran 12 ans Pinot Noir Finish

46% alc./vol.
Denmark Exclusive. Distillé en 1999, affinage de 3 ans en Ex-Pinot Noir wine casks.

André 84%
Mélange de petits fruits des champs et de raisins secs, saupoudrés de poivre, framboises, cerises, miel et sucre de fruits. Bouche sur la compote de fruits rouges, un peu festif, texture pâteuse et goulue, parsemée de grains de poivre et de gingembre frais, pommes rouges, background terreux, réglisse rouge et cerises marasquin. Finale un peu molle et qui manque de pérennité, sur les fruits rouges. Un peu évasif comme présentation, sans être mauvais, ce whisky manque de singularité et de hook.

Two Brewers Yukon Single Malt – Release 23 – Special Finishes

46% alc./vol.
Édition tourbée vieillie en Ex-Bourbon Cask puis affinée partiellement en Sherry Cask et Port Cask. Édition limitée de 2020 bouteilles.

André 86%
Bol de cerises noires et de fruits secs, fruits tropicaux nappés d’une couche de poudre de gommes Bazooka, tourbe subtile et effacée. Saveurs tellement typiques de la distillerie, unique à tout point de vue. Incroyable texture en bouche, hyper ronde et chaleureuse. Mélange de fruits tropicaux et de fruits rouges présentés dans un nuage de tourbe plus prononcée que le nez l’avait annoncé, cerises poivrées, fruits secs, oranges et gâteau aux fruits, poussiéreux et un peu plus astringent aussi. Peu de perrennité en bouche par contre, les saveurs sont volatiles, presque éphémères, sauf pour les épices et la fumée plus persistante. Les fruits tropicaux prennent aussi le dessus sur les fruits rouges. Rétro-olfaction de gommes Bazooka et de fruits exotiques.

Dun Bheagan Islay 2012

43% alc./vol.
Bottled 2016, Cask #705443-705458, Limited Edition of 4800 bottles

André 63%
Sérieux, quand j’ai gouté ça pour la première fois, ça trouvé ça horrible. D’avoir à y revenir et en faire la review m’effrayait un peu. Au nez, coton à fromage (avec du fromage passé date encore collé dedans), vieilles oranges sanguines, tourbe discrète et fût virgin oak parfumé à l’orange, pincée de sel de mer. Ça sent aussi le bas de laine porté par quelqu’un qui sent des pieds. La bouche est insipide, aucune texture, liquide comme de l’eau parfumée. Poussière de craie, tourbe effacée, terre humide dans le vieux warehouse, oranges. Même après 30 minutes dans le verre, ça sent encore le p’tit fromage et la saumure. Finale sucrée et salée, avec une tourbe diluée, de très courte longueur. Heureusement, Benoit avait offert le Lagavulin 19 ans Feis Ile 2019 pour se faire pardonner ce whisky très douteux. J’ai offert le reste de mon verre au Dieu du Drain de l’évier.

Alberta Premium Dark Batch Rye Whisky

45% alc./vol.
Version américaine du Alberta Premium Dark Horse. Mélange de 91% de 2 whisky de seigle de 12 ans d’âge et de 6 ans d’âge, 8% de bourbon Old Grand Dad et de 1% de Sherry Oloroso.

André 92%
Mélange peut-être improbable au départ mais une relation brûlante passionnée. Le nez est sur le sherry qui s’exprime via des notes de fruits secs, de prunes et de vieilles cerises noires, oranges sanguines, une teinte de bois de chêne brûlé et de la cannelle terreuse intense, du caramel chauffé généreusement à la poêle, une touche d’anis poivré. Hallucinant en bouche, rond et chaleureux, compote de prunes et fruits rouges séchés, les raisins secs, réglisse, la cannelle est juste bien dosée, le caramel onctueux, l’équilibre parfait. Belle finale épicée et fruitée, s’éteignant doucement comme un bon feu de foyer d’hiver. Point en plus pour la qualité prix… À 30$ = No brainer!

Martin 90.5%
Nez: Bois vert qui brûle tranquillement. Raisins secs, oranges et rye épicé. Caramel et cannelle en fin de nez. Bouche: Sucre en poudre, jeune bois, épices du rye. Belle fraîcheur, caramel chaud, raisins juteux, fruits rouges séchés. Finale: Ça continue à couler sous les auspices des fruits et des épices, un belle marche en forêt. Équilibre: J’ai la drôle d’impression que cette version est supérieure à celle du marché canadien, même si dans les faits il y a fort à parier que ces blends sont identiques. En tout cas il n’y a pas grand chose de mieux sur le marché niveau qualité-prix.

SMWS 115.11 AnCnoc 8 ans

59.9% alc./vol.
« Fresh and flirtatious »,Distilled 02/09/2009, from Refill Ex-Bourbon Barrel, 227 bottles

André 80%
Zeste de citron et crème à la vanille, oranges, côté verdâtre et cocotte de pin, pointe d’eucalyptus, fruits tropicaux, compote de banane et d’ananas. La bouche est franche et sèche, salade de fruits tropicaux coiffés d’une crème fouettée à la vanille, pommes vertes, poires, ananas, oranges, relevée par le gingembre. Longue finale, franche, sur le bois de chêne sec.

Kilchoman Pedro Ximenez Single Cask #268/2012

56.1% alc./vol.
Bottled exclusively for SAQ, Cask #268/2012, distilled 17-05-2012, Bottled 15-06-2020.

André 89%
Fruits rouges capiteux, cerises et wine gums, tourbe agricole et animale nichés dans un écrin de fruits secs épicés, très invitant. La bouche est très épicée, celles-ci se mélangent avec la tourbe prononcée, wine gums, cerises, prunes et chocolat, fruits secs, sel de mer séché sur les galets, terre humide, feeling agricole, influence médicinales bien camouflées dans les vagues de fruits secs. Le whisky s’arrondi considérablement à l’aération. Finale maritime, médicinale, sur les fruits épicés et ta tourbe soutenue.

Patrick 93%
Les lecteurs réguliers de cette page connaissent mes goûts: ils ne seront donc pas surpris que j’adore ce whisky, avec son mélange de fumée de tourbe et de beaux fruits mûrs. Nez: Un délicieux parfum de fumée de tourbe sucrée et fruitée, avec de subtiles notes de fleurs et de céréales. Bouche: Ça commence avec une belle grosse vague de xérès, qui est rapidement prise dans un tourbillon de fumée de tourbe épicée. Puis, de beaux fruits secs sucrés reviennent faire un dernier “statement”. Finale: D’une belle longueur, fumée, épicée et fruitée.

Martin 91%
Nez: Jujubes aux fruits, fruits séchés, prunes, tourbe, caramel et pierre salée. On va voir ce qu’on va voir. Bouche: Caramel épicé, tourbe discrète, sherry explosif, beau beau combo. Une fois la courbe de l’alcool aplatie, on a droit à une belle explosion de saveurs riches. Finale: Tourbe, bois et pierre lavée. Belles épices, belles céréales. Combi-fruits-tourbe assez séduisant merci. Équilibre: On aime les single cask, on aime les cask strength, on aime Kilchoman, mais si on doit choisir entre bourbon et sherry, il faut miser sur sherry à tout coup.

Kilchoman Bourbon Single Cask #266/2012

57.1% alc./vol.
Exclusivité SAQ, Cask #266/2012, distillé 17-05-2012, embouteillé 15-06-2020, 50 PPM, 8 ans d’âge, 241 bouteilles.

André 85%
Superbement parfumé, presque floral, ananas flambés sur le feu de camp et agrumes, fruits tropicaux, citron et médicainal lointain, sel de mer. Un peu muet et sournois comme approche. La bouche manque de corps, notes de peat moss, de sel de mer, chocolat noir et agrumes, ananas, jus de citron, vanille. Finale fumée, bacon et gras de viande tombé sur le feu de camp, fruits tropicaux, frais pour les fruits mais sale pour la tourbe.

Patrick 90%
Un autre coup de circuit de Kilchoman! Un whisky superbe au premier abord, et qui semble s’améliorer à chaque gorgée. Simple et rudement efficace. J’aime. Nez : Wow, ça c’est de la fumée de tourbe comme je l’aime!! Avec des agrumes, des fruits tropicaux, de la vanille et une touche sucrée. Bouche : Le parfum est confirmé ici, avec de la belle fumée de tourbe fraîche et intense, des agrumes sucrés, et une note de fruits tropicaux. L’ensemble est frais, discrètement sucré et porté par une belle texture huileuse. Finale : D’une belle longueur, marquée par la fumée et les fruits tropicaux.

Martin 89.5%
Nez: Tourbe franche, terreuse, crasseuse et herbeuse. Touches maritimes de pierre lavée et de citron. Vanille et ananas sur la sortie. Bouche: Miel, citron et tourbe sont à l’honneur. Les épices du taux d’alcool sont agressives et enveloppantes à la fois. Caramel salé et vanille. Finale: Tourbe puissante toujours à l’affut, vent maritime, avalanche de fruits tropicaux. Équilibre: Quand Kilchoman nous vend sa salade, c’est le coup de foudre assuré.

Kilchoman Loch Gorm 2020

46% alc./vol.
En près de 8 ans, la sortie à chaque printemps d’une nouvelle version de Kilchoman Loch Gorm est devenue un petit événement. Tirant son nom d’un lac tourbé et très sombre à proximité immédiate de la distillerie, Loch Gorm combine la tourbe expressive à 50 ppm et les notes d’agrumes caractéristiques de Kilchoman avec l’influence boisée et gourmande du xérès. Cette édition limitée 2020 a été vieillie pendant au moins 9 ans intégralement en ex-fûts de sherry Oloroso. Les fûts de cette édition proviennent de distillations de 2007,2008, 2009 et 2011.

André 86%
Quench au raisin, dattes, gâteau aux fruits, oranges, tourbe terreuse mouillée. La bouche est souple, un peu trop diluée peut-être, la tourbe plus en retrait au nez est beaucoup plus évidente en bouche. Le whisky laisse une sensation de poussière de craie sur les dents lorsqu’ingéré. Viande cuite sur le feu de plage, enbruns maritimes, fruits séchés, prunes, raisins, cerises, oranges, terre humide, cannelle, chocolat au lait fourré de pâte de fruits. Longue finale, un peu disparate et fluide même si bien fumée et fruitée.

Patrick 79%
Superbe comme d’habitude… Mais ça se gâte rendu à la finale. Dommage, mais bon, on en reprend rapidement une autre gorgée et tout redevient ok. Nez : De la délicieuse tourbe fruitée et légèrement sucrée, des épices et une pincée de sel de mer. Bouche : De la fumée de tourbe d’une délicieuse intensité, avec des fruits mûrs et sucrés, les épices du BBQ, du sel de mer et une touche d’agrumes. Finale : D’une belle longueur, mais il semble y avoir une drôle de fausse note ici… Dommage.

Martin 87%
Nez: Dattes, pruneaux, raisins, Queen Elizabeth cake. Le tout enrobé de tourbe crasseuse et de lard salé. Feu de camp sur le bord de la plage, juste avant que Johnny scrappe le boombox de sa blonde en passant dessus en motocross. Bouche: Fruits des champs nappés de caramel, poivre rose et chêne, avec un voile de tourbe terreuse et de craie enveloppant le tout. Un peu de bacon, un peu de gros sel, un peu de vent du large. Finale: Une touche de minéralité accompagne le reste des saveurs exprimées précédemment. Équilibre: Un grand scotch, mais qui perd des plumes depuis quelques éditions. L’équilibre d’autrefois entre le xérès et la tourbe penche un peu trop vers cette dernière à mon goût. Pour un Loch Gorm d’antan, mieux vaut essayer de scorer un Fino Sherry.

Kilchoman Fino Sherry Matured Edition 2020

46% alc./vol.
Intégralement vieilli en butts de la bodega Miguel Martin (11 butts de 1er remplissage et 1 refill) ayant contenu du précieux Fino Sherry. Édition limitée de 10500 bouteilles.

André 92%
Enbruns maritimes bien salés, tourbe terreuse recouverte de cendre froide, fruits rouges séchés, gras de viande cuite sur le feu de camp, pommes rouges, aspect médicinal fortement prononcé, galets recouverts de sel de mer séché au soleil, miel. Le whisky demande un bon 10 minutes afin de se stabiliser. La texture est superbe, douce et soyeuse La tourbe se marie de façon exceptionnelle avec le sherry. L’aspect terreux est plus discipliné aussi. On oscille maintenant sur des notes médicinales et fruitées sous un couvert maritime salé et minéral. Pommes rouges, fruits tropicaux, miel, chocolat noir, fumée grasse, sel de mer, cannelle et poivre. Le whisky tapisse la bouche avec amour. Finale sèche et épicée dans un nuage de fumée de tourbe grasse et fruité.

Patrick 90%
Nez : Superbe fumée de tourbe sucrée, vanillé et fruitée (bananes mûres et fruits tropicaux). Bouche : De la fumée de tourbe sucrée mais tout de même crasseuse et poivrée comme j’aime ça. Le tout avec un peu de vanille, des noix, des fruits tropicaux et une touche de chocolat amer. Finale : D’une belle longueur, fumée, pleine de fruits tropicaux et avec une goutte de citron.

Martin 93%
Nez: Tourbe citronnée et vanillée, pierre lavée, air salin, lard salé et fruits tropicaux. On s’part un feu! Bouche: Tourbe, pommes et sel, chocolat, épices et miel. Savoureux. Toutes les bonnes notes sont cannées. Texture pas trop grasse, ni trop légère. Finale: Fumée boisée et épicée. Poivre, chêne, fruits rouges, miel et cassonade dorée. Équilibre: Un incroyable scotch! Superbe! J’ai toujours louangé le mariage du xérès et de la tourbe chez Kilcho avec le Loch Gorm, mais ici on défonce littéralement la baraque.

English EN Français FR