Deanston 9 ans Brandy Cask Finish 2008

56.4% alc./vol.
Maturation initiale de plus de 7 ans en Traditional Oak Casks suivi d’un afinage de près de 2 ans en French Ex-Brandy casks.

André 79%
Les cask finish de tout acabit vont habituellement tellement bien de pair avec la douceur et les saveurs relativement douce de Deanston. Dans le cas présent, on dirait que le Brandy cask a peut-être un peu trop forcé la note et dénatur complètement l’essence même du spirit. De belles notes de pommes caramel ouvrent le nez, appuyé par de fortes épices et des raisins secs roulés dans la cassonnade. Le nez évoque aussi le bois de chêne séché assez puissant et le chocolat au lait. En bouche, le whisky se déséquilibre complètement tel un finanbule essuyant un mauvais mouvement. De fortes notes de souffre et d’alcool envahissantes monopolisent la bouche de façon maladroite. Déçu, je laisse le verre reposer un bon 15 minutes en espérant que le tout se rééquilibre un peu. En revenant au nez, j’ai des notes encore plus fortes de pomme caramel, d’orange, de café au lait et un alcool plus domestiqué. En bouche, toujours des notes de souffre mélangées de fruits secs et de poivre broyé. La finale est hyper sèche, parsemée de souffre et de fruits rouges. Une des rares éditions Cask Finish de cette distillerie qui déçoit.

Patrick 92%
Nez : Superbe parfum fruité, de raisins secs en fait, avec une bonne dose de caramel, de fudge et de vanille. Bouche : Du beau gros brandy chaleureux et du bois brûlé qui prennent presque toute la place, le caramel, le fudge et la vanille étant ici plutôt discrets. On ne ressent presque pas la force de l’alcool tellement le whisky est doux. Finale : D’une superbe longueur, avec des raisins secs et du bois brûlé.

That Boutique-Y Whisky Company – Single Malt Scotch Whisky – Speyside #4 – 24 ans

47.8% alc./vol.
Batch 1 – 3589 bouteilles

André 87%
Beaucoup de fruits à chair encore une fois (agrumes, abricots, ananas, poires, citron), des pommes vertes et des oranges aussi. Si on est dans le Speyside, on n’est probablement pas dans le fût de sherry. Avec le temps, les notes citronnées se gonflent comme une queue de pan. Texture onctueuse et sucrée, j’ai l’image de pâtisseries fourrées d’amandes et de crème citronnée et les mêmes fruits du nez saupoudrés d’épices (principalement le gingembre et la cannelle) de bonne force. Longue finale, soutenue par les épices, bien fruitée.

Patrick 90%
Un superbe whisky, riche et complexe comme on en voit rarement. Toute les saveurs que j’aime dans un whisky et superbement équilibrées. Nez : Parfum de fruits sucrés mûrs, chocolat au lait, caramel… Appétissant. Bouche : Oh. Il y a ici une touche de fumée de tourbe que je n’avais pas sentie au nez, qui est admirablement mariée avec un beau panier de fruits et d’épices, avec un trait de caramel. Finale : D’une belle longueur, épicée et boisée.

Martin 89%
Nez: Riche et plaisant, fruité, ample et sucré. Pêches, agrumes, fruits tropicaux. Peu de sherry au niveau du fût, mais le caractère de la région transparaît bien. Bouche: Miel, épices, fleurs et chêne. Chocolat au lait, crème et herbe. Finale: Chaude, moyennement longue et parsemée de sucre en poudre, de fruits rouges et de cannelle. Équilibre: Un superbe speysider, étonnamment peu ou non-sherry cask, qui reste solide solide.

That Boutique-Y Whisky Company – Single Malt Scotch Whisky – Glentauchers 21 ans

47.1% alc./vol.
Batch 8 – 803 bouteilles

André 87%
Une autoroute de caramel, les cheveux au vent dans une décapotable à 100 à l’heure. Tarte aux pommes, caramel, cerises trempées dans le chocolat au lait, nectarines, une touche fraiche citronnée. Beau nez, mais hors du spectre usuel souvent présenté. Exquis en bouche, autant au niveau de la texture que par la variété de saveurs. Compote de cerises, pommes, nectarines, toffee, caramel, chocolat au lait. Les notes épicées me rappellent quelque chose que je ne réussi pas à identifier. Bois de chêne séché aussi. Finale sur des épices boisées, des cosses d’oranges trempées dans le chocolat au lait et des notes de cerises nappées de caramel. Singulier, pas nécessairement pour tous par contre.

Patrick 87%
Un très bon scotch, typique d’une distillerie du Speyside. Riche et savoureux. Nez : Des poires et d’autres fruits tropicaux, nappés de caramel et de vanille. Appétissant. Bouche : Des épices, du caramel, de la vanille, une bonne dose de fruits tropicaux et du bois bien sec. Finale : D’une belle longueur, boisée.

Martin 89%
Nez: Une grande richesse de texture s’annonce dès les premières effluves. Caramel salé, tarte aux pommes, cassonade, cacao, oranges et pêches. Mes attentes sont au top. Bouche: La texture ne déçoit pas mais pas du tout. Caramel épais, oranges, cerises, vin chaud, épices boisées et léger cuir. Dattes et raisins. On fesse fort dans le Speyside. Équilibre: Chaude, longue et douce, tout en gardant une droites de colonne surprenante. On le garde pour les soirées froides celui-là!

That Boutique-Y Whisky Company – Single Malt Scotch Whisky – Teaninich 19 ans

48.6% alc./vol.
Batch 1 – 862 bouteilles

André 85%
Ananas et poires, fruits tropicaux nappés de crème Chantilly, vanille, oranges, belle fraicheur citronnée, miel. Très attirant au nez mais sans fla-fla. Texture ronde et grasse, légèrement épicée, salade de fruits tropicaux, citron, oranges, ananas, poires. En fond de bouche on a quelques notes de cacao qui complète bien cet amalgame tropical. Finale moyenne en longueur, sur les fruits tropicaux. Un peu trop unidimentionnel comme présentation mais demeure agréable à déguster.

Patrick 84%
Un bon whisky boisé, typique des Highlands. C’est bon, mais sans être renversant, surtout pour un scotch de 19 ans. Nez : Parfum léger très floral, avec de la crème et de discrets fruits des champs. Bouche : Du bois épicé, un bouquet de fleurs séchées, et des agrumes nappés de crème. Finale : D’une belle longueur, et plutôt boisée.

Martin 84%
Nez: On décolle sur une douce céréale assez classique des Highlands. Personnalité très mielleuse qui me rappelle un bon Dalwhinnie. Fruits et crème champêtre, bois et vanille. Petit bouquet de fleurs blanches et eau-de-rose. Bouche: Ananas à l’avant-plan, pouding à la vanille, oranges et planche de chêne gorgée de xérès dilué. Un peu de citron et d’épices, et une acidité qui n’est pas mauvaise du tout. Finale: Les arômes et saveurs précédentes continuent à s’élever, quoiqu’une petite touche de minéralisé vient un peu assombrir le ciel. Équilibre: Un bon Highlander classique, un âge admirable, un degré d’alcool à la hauteur. Tous les ingrédients y sont, mais le tout laisse malheureusement un peu de plumes en s’envolant.

That Boutique-Y Whisky Company – American Whiskey – Heaven Hill Distillery 9 ans

48.4% alc./vol.
Batch 1 – 1177 bouteilles

André 86%
Cerises, pommes caramel, gingembre, cassonnade, oranges sanguines. Belle bouche ronde et sucrée, pelures de pommes saupoudrées de poivre noir et de gingembre, caramel et réglisse rouge, oranges. J’adore la façon qu’a le nez de s’adoucir et de s’arrondir. Aux gorgées subséquentes, grosse réglisse rouge fraiche, cerises et la pomme caramel de Beauce Carnaval (ça donne une idée de mon âge), rye terreux et épicé, cannelle poivrée. Finale un peu courte, sur le rye épicé et la pelure de pomme.

Patrick 85%
Un très bon whiskey, riche et intense. J’aurais à le décrire comme “typiquement américain”. Nez : Des fruits mûrs sucrés, voire même de la confiture de fruits. Aussi du caramel et du chocolat au lait. Appétissant. Bouche : Du chêne sec et épicé, des fruits mûrs, du miel, de la vanille et une touche de poivre. Finale : D’une belle longueur et très épicée.

Martin 86.5%
Nez: Pomme de tire, cassonade, oranges et maïs. Touche de vanille et de meringue. Ça s’annonce bien. Bouche: Caramel épais et bien sucré. Tire et sucre d’orge, maïs en puissance. Belles grosses épices bien marquées. Assez sec, comme bien des alcools qu’on aime. Réglisse et cerise de terre. Finale: Touche de rye, retour de la cerise de terre, chêne bien sec et poivré, maïs doux et sucré avec une pointe de vanille. Équilibre: Un beau whisky bien assemblé, sans tomber trop dans le territoire du bourbon. Une autre belle surprise de la Boutique-Y Whisky Company.

That Boutique-Y Whisky Company – Straight Corn Whiskey – Heaven Hill Distillery 9 ans

49.5% alc./vol.
Batch 1 – 1679 bouteilles

André 88%
Mélange de chocolat au lait et de corn sirup, fruits rouges, pommes, cerises, poivre. Nez plus réservé que le bourbon du même producteur. Après un quart d’heures, notes de compote de bananes. Côté texture, c’est très réussi, le whisky est par contre plus costaud en bouche que le bourbon du même âge, ce qui est étrange provenant d’un whisky avec plus de corn donc généralement plus sucré. Beaucoup de cannelle et d’épices, pommes, réglisse, poivre, fruits secs, cerises, caramel. On dirait que les notes de bois de chêne sont plus présentes également. Finale poivrée, tannique aussi, anis et cannelle, de bonne longueur.

Patrick 87%
Un beau whiskey savoureux, probablement l’un des meilleurs whiskeys de maïs que j’aie eu. Nez : Parfum agréablement sucré, avec un beau bouquet de petits fruits nappés de miel et de quelques gouttes de chocolat au lait. Bouche : Du bois épicé, des fruits tropicaux, quelques fleurs, du miel et une discrète touche de vanille. Finale : D’une belle longueur, avec une belle note de fruits sucrés.

Martin 87%
Nez: Chocolat blanc, sirop de table, compote de fruits des champs. Quelques vagues de maïs, de vanille et de chêne. Fleurs fraîchement cueillies. Bouche: Belle texture, vagues de fruits tropicaux, de vanille, de bois, de poivre et de maïs. Belle structure pour un mashbill si rectiligne. Cannelle et fruits rouges. Finale: Paille, herbe séchée, bois, grains de maïs et fruits dans leur sirop. Équilibre: On aime bien l’expérience, un embouteilleur pas comme les autres qu’on gagne à connaître.

Macallan Terra

43.8% alc./vol.

Patrick 89%
Un très bon whisky, riche et intense. Pour les amateurs de scotch boisé! Ne vaut pas nécessairement le prix demandé, mais au bar de l’aéroport ou du navire, il saura vous satisfaire. Nez : Un parfum envoûtant, du chocolat, un peu de caramel, de la vanille et des fruits sucrés. Bouche : Du bois sec et brûlé, de belles épices, des fruits mûrs et une bonne dose de raisins secs. L’ensemble est très astringent. Finale : D’une belle longueur, boisée et fruitée.

Macallan Lumina

41.3% alc./vol.

Patrick 80%
Plutôt décevant, je m’attendais à plus de profondeur et d’intensité de ce scotch. Sans être mauvais, ce n’est pas digne du nom Macallan. Nez: Les fruits mûrs typiques d’un bon Macallan, avec une touche de vanille et de caramel Écossais. Bouche : Le caramel écossais, le bois brûlé et épicé, et quelques fruits mûrs. Finale : D’une longueur moyenne, épicée et fruitée.

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Port Ellen 25 ans

40% alc./vol.
Distilled September 1982, Bottled November 2007 from Refill Sherry Butts

André 86%
Tourbe médicinale bien discrète, foin séché, tourbe agricole et animale, jus de citron, céréales séchées. Le nez est plutôt effacé et la tourbe domestiquée après 25 ans dans le fût. Les premières impressions rappellent le fût de bourbon et non de sherry, les fruits rouges étant pratiquement absents. Si la bouche est très feutrée, la bouche développe des saveurs plus prononcées de tourbe terreuse un peu sale, pas au début mais plus lorsque le whisky coule en gorge. De belles notes camphrées et verdâtres émergent lentement après ingestion, notes de vanille, d’eucalyptus, de sel de mer, jus de citron. La texture est plutôt platte et sans trop de consistance, quel dommage. Finale de bonbons casse-grippe eucalyptus et camphre, courte.

Patrick 90%
Je n’ai jamais goûté de Port Ellen qui serait simplement « ordinaire »… Et dire que non seulement cette distillerie fut démolie, mais qu’en plus, Diageo a pris près de 40 ans avant de se dire que ça pourrait être une bonne idée de la reconstruire. J’attends avec impatience le jour où nous pourrons enfin trouver ce nectar à la SAQ du coin à un prix raisonnable! D’ici une petite dizaine d’années? Nez : Le parfum incomparable de Port Ellen, maritime à souhait, avec une fumée de tourbe intense, mais tout de même bien équilibrée et une subtile touche d’agrumes. Bouche : Fumée de tourbe, épices du bois sec et brulé, sel de mer intense, orge discrète et agrumes rafraichissants. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par la fumée et surtout par le sel.

Basil Hayden’s Caribbean Reserve Rye

40% alc./vol.
Un Kentucky Straight Rye Whiskey de 8 ans, assemblé avec un Canadian Rye Whisky de 4 ans, le tout affiné avec du Black Strap Rum.

André 77%
Grosse notes de mélasse er de cassonnade, de rye aux accents de réglisse rouge fraiche, pommes caramel, raisins secs, caramel surchauffé et de fruits sauvages. Le nez est très bizarre et définitivement singulier. Ça se gâte en bouche. La texture est moche et sans aucune aucune structure, sans support pour les flaveurs et on a l’impression de goûter de l’eau parfumée de diverses saveurs. Grosse mélasse chaude, pets de sœurs, raisins secs, céréales de seigle terreux et un peux heureux aux accents verdâtres, réglisse. Aucune aspect huileux ou gras, le tout est dilué et flat et les saveurs sont ingérées aussi vite que l’alcool lui-même. Finale expéditive, le rye est ressenti mais effacé par les notes de mélasse et de cassonnade. Rétro-olfaction de fruits roulés dans la terre mouillée, gingembre essoufflé.

Patrick 79%
Un whiskey (whisky?) très original qui, en fait, ne goûte pratiquement pas le whisky… Ni vraiment le rhum en fait! Pour ceux qui recherchent quelque chose de différent. Nez : Parfum extrêmement sucré et dominé par la mélasse, le tout complété par une touche subtile de fruits. Bouche : De belles épices, de la mélasse, des fruits discrets et du bois brûlé. Finale : D’une belle longueur, épicée avec une bonne dose de mélasse.

Martin 76%
Nez: Du jamais vu, ou senti? Et je ne peux me prononcer si c’est une bonne chose. En tout cas c’est pas mal unique en son genre. Mélasse, vanille, bois et… céleri? Comme dit Pat, on cherche le rhum, on cherche le whisky, et en fait on ne trouve pas grand-chose. Bouche: Encore mélasse en premier, suive d’un mélange de fruits, de vanille et de bois, pour finir avec un retour dans la mélasse. Finale: Épices, bois, vanille et, bien sûr, mélasse. Équilibre: Dans le genre funky, je préfère quelque chose comme le Wiser’s Hopped. Dans la catégorie originalité, bravo. Dans la catégorie réussite, c’est à côté de la plaque.

English EN Français FR