Shelter Point Cask Strength

58.4% alc./vol.
Whisky vieilli en First Fill Bourbon Barrel et ensuite affinés dans des French Oak casks. La recette est composée d’un mélange de 4 fûts de single malt et d’un fût de rye whisky. Édition limitée de 1200 bouteilles.

André 83.5%
Nez fruité offrant une belle palette d’arômes; bananes, oranges, agrumes, la pomme verte, quelques fruits rouges, de la vanille, léger citronné, carrés de sucre, cerises et réglisse. L’aspect artisanal est présent mais ne monopolise pas l’ensemble du nez. La bouche offre une belle onctuosité, la texture est grasse et huileuse, débutant par des notes de céréales séchées, puis des pommes rouges, de la réglisse et des cerises, la salade de fruits, légère sensation terreuse apportée par le rye. Apparaissent ensuite progressivement les fruits tropicaux, les oranges et la banane. La pomme est maintenant beaucoup plus évidente au nez après aération. La finale est un peu sèche et épicée, poivrée et de belle longueur, la sensation de brûlure apportée par l’alcool n’est pas omniprésente mais son effet réchauffe agréablement le palais sans anesthésier la langue. Une belle qualité d’exécution dans le respect de la production small batch.


Publié dans Whisky Canadien Tagués avec :

SMWS 33.134 Ardbeg 8 ans

60.9% alc./vol.
« Peat roasted pig Hawaïwan style » – distilled May 2007 from 2nd fill ex-sherry butt, 648 bottles.

André 87.5%
Nez typique de la distillerie, la singularité de cette tourbe phénolique et jeune, un peu fougueuse, presque imprévisible à certains égards. Sel de mer et tourbe phénolique, herbe verte mouillée, vanille, peau de banane, la poire. Bien que le nez soit doux du côté texture, les saveurs sont définies et intenses, la viande fumée, la moue de café bodum, camphre, ces même odeurs s’exclaffent en bouche de façon campée. En bouche; sel de mer, camphre, vanille, bananes, ananas, fumée de tourbe animale, herbe verte et des fruits rouges, genre sherry ou confiture de framboise. Finale de bouche sur le poivre concassé et les épices des Caraïbes et les cerises. L’alcool est très persistant en bouche et transperce la langue comme de petites aiguilles effilées. Un Ardbeg un peu vif en bouche, on ressent bien la jeunesse du whisky qui lui donne parfois des avenues un peu imprévisibles. Ceci étant dit, fans de Ardbeg, c’est un must have!


Publié dans Islay Tagués avec :

SMWS 41.78 Dailuaine 11 ans

60.4% alc./vol.
« Poker night whisky » – distilled March 2005 from 1st fill barrel, 114 bottles.

André 88.5%
Le nez est sur les notes de fruits à chair, la poire fraiche, le miel, la vanille, le kiwi, la banane en purée. Savoureux dans son ensemble et un bel édredon de saveurs bien agencées. On a bien envi de s’y tremper les lèvres. La bouche est généreuse et ample, le sirop de fruits, les poires, les amandes sans sel, bananes flambées, miel onctueux, avec quelque chose qui rappelle le Glenmorangie Nectar d’or dans la texture huileuse et amoureuse. Bonne dose de sucre qui tue l’alcool. La quiétude des arômes inspire une dégustation lente où l’on se plait à découvrir les nuances et les tonalités des saveurs. La finale est douce et fruitée, la texture superbe, avec une lente montée en altitude des épices. Un vol en planeur au pays des saveurs, un délice pour les sens.


Publié dans Speyside Tagués avec :

Glann Ar Mor Maris Otter Barley

46% alc./vol.

Patrick 87%
Un beau whisky frais, intense et savoureux, qui ferait croire à un cask strength, si ce n’était de son manque de profondeur. Nez : Belle orge sucrée, vanille et bonne dose de chêne. Bouche : Un beau whisky chaleureux, très intense au niveau des céréales, avec un beau sucre blanc et chêne frais explosif. Finale : D’une belle longueur et marquée par les épices.


Publié dans France Tagués avec :

Lost Distillery – Jericho Christmas Pudding Blended Malt Whisky

46% alc./vol.
Blended Malt – Sherry finish.

Patrick 88%
Un très bon whisky, surtout pour l’amateur de finition en fûts de xérès que je suis en train de devenir! Nez : Wow, ça sent le bonheur ce whisky-là! Un beau parfum marqué par le xérès, avec de belles notes de sucre et un peu de bois. Bouche : Fruité et sucré, avec quelques épices, un peu de poivre et une touche boisée. Finale : D’une belle longueur, sucrée et boisée.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Colonel E.H. Taylor Straight Rye Bottled in Bond

50% alc./vol.

André 87%
Bien que l’étiquette annonce le rye, le nez est quand même discret à l’approche et laisse plus entendre au départ l’utilisation de fûts neufs, bien représenté par les notes de fruits rouges et de petits fruits sauvages. Au nez, la réglisse rouge, les cerises marasquin, la cannelle, les oranges, les prunes séchées, le gâteau aux épices. La bouche est poivrée et les céréales séchées plus en évidence, bonbons à la cannelle et rye typique, la réglisse rouge et la cerise noire, sensation cireuse enrobante, les fruits séchés. Rien qui tranche de l’ordinaire et rien qui rompt l’équilibre. La première gorgée, la finale m’a tellement déçu, la fluidité et le manque de consistance de la texture, les saveurs éphémères… Mais en ajoutant quelques gorgées, les aveurs semblent s’accumuler en couches successives et gagner en pérennité; poivre, cannelle, sécheresse et astringence du bois de chêne, coses d’oranges, réglisse rouge. Un rye peut-être un peu trop prodent selon mes attentes mais une qualité indéniable. On reconnait la signature de la justesse propre à Buffalo Trace.


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :