Nikka Coffey Grain

45% alc./vol.
Nikka dispose de deux alambics Coffey (du nom de son inventeur Aeneas Coffey) au sein de la distillerie Miyagikyo. Importés d’Écosse en 1963, ces vieux alambics produisent un distillat avec un surplus de richesse et de complexité comparé aux alambics à colonnes modernes, et définissent le caractère distinct des blends maison. Ces deux embouteillages uniques démontrent l’esprit d’innovation propre à Nikka. Le Nikka Coffey Grain est un whisky single grain inédit, issu principalement de maïs distillé dans des alambics de type « Coffey ».

André 92%
Quelle douceur, quelle approche envoûtante. Chaire de poire, l’éternel gâteau aux bananes souvent retrouvé dans les Nikkas, sucré et vanillé très plaisant. Ensemble charmeur et très exotique, les fruits (exotiques), noix et feuilles brunes séchées à l’automne. Bouche hyper-douce et sexy, le lien avec le corn est direct et sans ambiguïté, sucre, vanille et melon au miel, toffee et cannelle épicée en toute fin de bouche. Finale de longueur moyenne, la douceur s’est aussi installée en finale. Un whisky zen et posé, à l’image d’un jardin chinois. Pur délice !

Patrick 90%
Un whisky de grain japonais… Difficile d’être plus à l’extérieur des sentiers battus! Il s’agit toutefois d’une excellente démonstration de l’intérêt à faire un peu de « hors piste ». Nez : Poires, bananes et autres fruits exotiques, avec une touche de maïs, de vanille et de feuilles mortes. Bouche : Quelques épices nous rappelant le maïs, de la vanille, des bananes et du melon-miel. Finale : D’une belle longueur, s’étire sur une note légèrement boisée et vanillée.

Martin 90.5%
Or pur légèrement teinté d’un orange vif tel le feu dans les yeux de Jim sur la bible 2015. L’alcool s’en dégage déjà. Nez: Colle à bois et chêne attaquent mais laisse rapidement place au sirop de table qui fait office de bain pour des fruits séchés, de la gousse de vanille et un mélange sucré-salé de noix tel un mélange du randonneur. Un brin de caramel perce. Bouche: Léger, un peu huileux et coulant, d’une belle richesse sucrée. Un peu de fruits et de chocolat, de bois et d’épices. Fait plus penser à un bourbon qu’à un whisky nippon. Finale: Les épices et le caramel revisitent ici, et y laissent de belles notes de bois de chêne. Équilibre: Un superbe essai japonais d’un mashbill américain. Toute la personnalité d’un bon bourbon mais avec toute la finesse de ce je-ne-sais-quoi nippon.

Tagués avec :

Laisser une Évaluation

Top