Crown Royal Northern Harvest Rye

45% alc./vol.
90% Rye Whisky

André 86%
Goûter à ce rye et le comparer avec des parutions semblables de compagnies concurrentes Canadiennes lancées récemment, c’est comme comparer le jus d’orange congelé du Super C avec le Minutes Maid Original… Le rye plein et généreux versus le rye dilué et insignifiant. Au nez, le rye à plein nez, toute-épice, les oranges et les agrumes, les pommes rouges, la vanille, le toffee et le caramel. En bouche, superbe texture, le rye un peu poussiéreux, les épices, les agrumes et beaucoup d’orange en arrivée, balayées par la pomme rouge, la cannelle et le poivre noir moulu. Après un 15-20 minutes dans le verre, de belles notes de chocolat au lait nappant du zeste d’orange. Finale douce et crémeuse, le rye est bien en évidence, beaucoup de fruits rouges et de pomme, d’oranges et d’épices éventées. Un rye très agréable, représentatif sans tomber dans l’excès. Comme les rye whiskies ne sont pas à portée de tout le monde, l’équilibre des saveurs de cette expression réussira à rejoindre bien des amateurs, novices et connaisseurs. Bel ajout au portfolio de cette marque.

Patrick 87%
Un bon rye goûteux comme je les aime. Complexe et savoureux, on se demande bien pourquoi ils ont attendu si longtemps pour nous l’offrir. Bon, then again, il est disponible aux USA avant le Canada… Nez : Épices, seigle, caramel, encore plus de céréales et quelques pommes. Bouche : Dessert aux épices et aux pommes, avec sucre et miel floral. Le tout est complété par des notes de poivre subtil, d’herbe et une touche de chêne. Bon, finalement, après quelques gorgées, le poivre se révèle ne pas être si subtil que ça, au contraire. Finale : D’une belle longueur et agréable.

Martin 87%
Ambre nettement plus jauni que le Crown Royal Deluxe. Nez: En voulez-vous du seigle? En v’là! Ne fait pas dans la subtilité et ouvre le bal avec seigle, vernis, seigle, fruits rouges et re-seigle derrière. Outre le rye en vedette, on y retrouve probablement le reste du mashbill du Crown Royal au prorata, parce qu’en-dessous de tout ça, ça sent définitivement le Crown Royal. Pommes-caramel. Bouche: Rye, miel, sucre en poudre et poivre rose. Peut-être un tout petit peu trop sucré à mon goût versus les épices du seigle qui auraient pu être un peu plus présentes. Texture fort juteuse et plaisante. Finale: Le seigle et le poivre blanc nous tiennent agréablement en haleine pendant un bon bout, malgré que l’expérience soit persillée ici et là de pointes de vernis à ongles et de solvant à peinture. Équilibre: Considérant le reste de la gamme Crown Royal, c’est une sacrée belle réussite. Idéalement il faudrait que ça demeure une édition régulière.

Tagués avec :

Laisser une Évaluation

Top