Redbreast 12 ans Cask Strength Batch B1/17

58.2% alc./vol.

André 92%
Définitivement dans le top de la liste des Irish Whiskies, un gage de qualité année après année. Superbe nez, confiture de cerises, petits fruits sauvages rouges, gâteau aux fruits, pelure d’oranges, chocolat. Sensation un peu cireuse au nez, que confirme la bouche. Divin et de réussir un taux d’alcool si puissant démontre la qualité de l’exécution et la texture singulière. Bouche très fruitée, confiture de fruits et gâteau aux fruits, cerises marasquin, framboises, fruits secs, pelure de pommes rouges, caramel. La finale est longue, punchée mais douce, beaucoup de fruits rouges avec une touche épicée sur un background cireux. Plaisir.

Patrick 90%
Un grand whisky, intense, riche et superbe, toujours l’un des meilleurs cask strength vieilli en fûts de xérès. Nez : Confiture de fruits des champs, caramel, vanille, chocolat. Un whisky de dessert pour adultes très matures. Appétissant. Bouche : Vin chaleureux, voire brûlant, très intense. Aussi des épices, du bois brûlé et une touche de chocolat noir. Finale : D’une belle longueur, fruitée, chaleureuse et avec une touche de bois brûlé.

Teeling 15 ans Revival IV Muscat Cask

46% alc./vol.
Dernier volet de la série Revival, vieilli pendant 14 ans en ex-bourbon cask suivi d’un affinage supplémentaire de 12 mois en fût de Moscatel (Vin de Muscat) de la Vallée de Douro. Édition limitée de 10000 bouteilles.

André 87%
Grappe de raisins verts, poires, ananas, abricots, un peu vert dans les images déclenchées en tête, bien frais et estival dans le style. En respirant on a droit à des notes de tarte au citron, de la crème fouettée flambée, melon au miel, oranges. En bouche; beaucoup de pommes vertes, tarte à la lime et citron, poires, ananas et abricots séchés, nuancés par de belles notes de poivre noir broyé et de gingembre. Ensemble que rappelle les tropiques et l’été festif. La finale est très épicée, poivrée généreusement et l’effet du bois de chêne est également très présent. Même si les notes de pommes vertes et de raisins verts sont aussi présentes, l’apport de poivre et d’épices tranchent un peu le whisky de façon un peu trop nette. Cela lui permet cependant d’avoir une finale de bonne longueur et bien persistante.

Teeling Single Malt Whiskey Batch 08/2017

46% alc./vol.

André 85%
Petits fruits sauvages bien rouges, cannelle, raisins secs, Bel amalgame de saveurs en bouche; la cannelle en avant-plan, sirop de jus de salade de fruits, poires, miel, pommes vertes, ananas, raisins verts, puis les oranges nageant dans une piscine de poivre et de gingembre. La bouche est bousculée un peu par le changement de cap des saveurs mais le tout se fait dans le respect de l’équilibre général. La finale est moyenne-longue, épicée et poivrée mais aussi sur les fruits rouges attendrie par la vanille mais les céréales séchées sont malheureusement un peu trop présentes.

Teeling Whiskey Small Batch 12/2017

46% alc./vol.

André 80%
Tarte aux pommes vertes saupoudrée d’épices, crème fouettée, vanille, pincée de citron, poires, abricots, beaucoup de céréales, cosses d’oranges. L’approche est simple et un peu rugueuse au nez, genre céréales séchées malgré l’onctuosité de la crème vanillée, cela rappelle le grain whisky au nez. La bouche est légèrement plus fruitée, cassonnade, céréales séchées, beaucoup d’épices, fruits rouges et une amertume de bois de chêne sec en fond de bouche. La finale est propulsée par les épices sur des vagues de fruits rouges assez intenses. La rétro-olfaction est poivrée et épicée, avec toujours ces notes de céréales sèches.

Teeling Brabazon Series Vol.2 Port

49.5% alc./vol.
Après une première Brabazon Bottling Series qui avait fait l’honneur au Sherry Cask, la toute jeune distillerie de Dublin propose sa Teeling Brabazon Bottling Serie 2. Cette fois le Single Malt est un assemblage d’irish whiskeys ayant vieillis dans 6 fûts de Porto différents, et millésimés de 2001 à 2009. Recette: Trois fûts de Porto Ruby (millésimé 2001, 2007 et 2009), deux de Porto blanc (millésimé 2002 et 2005) et un Porto Tawny (millésimé 2005, pour un finish de 2 ans après avoir commencé son vieillissement en fûts de Bourbon). Édition limitée de 12500 bouteilles.

André 89%
Cette édition demande beaucoup plus de temps pour s’ouvrir que l’édition sherry. Je l’ai trouvé à son apogée après un bon 30 minutes passées dans le verre. Encore sur les fruits rouges mais avec une texture plus licoreuse. Le nez offre une savoureuse pléiade de fruits rouges; prunes, framboises et cerises, notes de chocolat et de caramel. Il y a similitude avec l’édition 1 en fût de sherry, mais un ajout intéressant au niveau de la texture, plus généreuse et licoreuse. La bouche développe un apport d’épices assez surprenant planant sur une vague de fruits rouges qu’avait bien annoncé le nez; raisins secs, prunes, confiture de framboises et cerises, pelure de pommes rouges. Encore une légère sensation tannique en fond de bouche et cette volée d’épices dont principalement le clou de girofle. Finale de caramel ou de toffee, de fruits secs, raisins et prunes et framboises saupoudrées d’épices. Du bon whiskey Irlandais… non-traditionnel de surcroit.

IrishAmerican

40% alc./vol.
Whiskey Irlandais vieilli en fûts de chêne américain.

Patrick 86%
Un bon Irish, dont le contenu de whiskey de grain semble être assez élevé. Parfait l’été sur le patio, ou le vendredi soir en général. Nez : Parfum frais et fruité, présentant au premier plan un mélange de vanille et de poires, avec une lointaine salade de fruits « Del Monte ». Bouche : Une complexité que le nez ne laissait pas présager, avec les épices du bois sec, des agrumes, de la vanille et des poires. Finale : D’une longueur moyenne, marquée par les épices du bois sec.

English EN Français FR