Amrut Intermediate Sherry

57.1% alc./vol.
Batch #4, mars 2011, 1650 bouteilles. L’Amrut Intermediate Sherry Single Malt Whisky a été obtenu à partir d’un procédé unique de vieillissement. Tout d’abord en fût de sherry en provenance d’Espagne, ceux-ci ayant connu un traitement spécial. A savoir que les fûts n’ont pas été souffrés et ont été totalement vidés de toute présence de sherry en Espagne. Puis, plutôt que de faire venir les fûts vides, Amrut a fait envoyer du single malt whisky cask strength à 61,9% à la tonnellerie en guise « d’antiseptique ». Arrivés en Inde les fûts ont été vidés et le malt transféré en fûts de bourbon pour terminer son vieillissement durant une année supplémentaire.

André 88%
Shortcake aux fraises, sherry évidemment mais pas aussi fort qu’on aurait pu le penser, orange, fruits rouges. Très crémeux en bouche avec un petit côté liquoreux et de marmelade de fruits s’accompagnant d’un brin d’épices. Le sherry gagne en intensité à chaque gorgée, me rappelle les cannes de Noël en bonbon, avec les épices et un peu de canelle. Gâteau au fruits avec coulis de Cointreau ? et finale doucement épicée, très longue.

RV 85.5%
Qui trop étreint étouffe en version excessif coup de poing portugais. Très sucré, le sherry abasourdi le malt de façon très imposante. Indéniablement profond mais indéfini, en bouche le sherry est encore trop fort même si l’orge semble vouloir prendre le dessus en dégageant beaucoup de chaleur. Dans un cours souffle en finale, de la pêche, de l’herbe puis de l’orge sont libéré avant un aftertaste long et chaud d’orge. Une finition de sherry beaucoup trop chaleureuse à mon goût, il est bien construit mais pas très abordable.

Patrick 80%
Xérès et métal. Au nez, la force de l’alcool est surprenante. En bouche, le xérès est très marqué, mais on retrouve toujours cette désagréable note métallique. La finale est un mélange d’épice et de fer rouillé. Bien, mais j’ai connu mieux de cette distillerie.

Leave a Comment

English EN Français FR