Glendronach 16 ans

NOphoto

54.8% alc./vol.
Distillé en 1996, embouteillé en 2012 depuis le single cask de sherry Pedro Ximerez #1497, 465 bouteilles.

André 88%
Couleur distinctive des fûts de sherry, très foncé, annonciateur de la vague fruitée qui déferlera au nez et en bouche. Compote de raisins secs, c’est presque pâteux et compact, jaquette de vieux livre en cuir, figues, prunes. En bouche, le gâteau aux fruits, la pâte de fruits, les oranges sanguines, le caramel un peu brûlé, les dattes, le vieux fauteuil en cuir dans une whisky room, le cigare et le chocolat noir. Bon, faut définitivement aimer le sherry… La finale est souple mais bien définie, le taux d’alcool passe complètement incognito. La finale n’est peut-être pas assez nuancée par contre de par l’opacité du sherry, on a presque l’impression de croquer un bloc de fruits séchés compressé. Dans le style sherry cask, Macallan en prend pour son rhume…


Publié dans Speyside Tagués avec :

High West 21 ans Rocky Mountain Rye

high-west-21-rocky-mountain-rye

46% alc./vol.
Mashbill de 53% de seigle, 37% de maïs et de 10% d’orge maltée. Étant vieilli en fût réutilisé, il ne peut techniquement donc ne pas s’appeler Rye Whisky, une technicalité mais qui lui fait perdre son appellation.

André 92.5%
Méga mélange de fruits, de caramel chocolaté, de vanille et d’épices. Onctueux et attirant. Pommes rouges, bonbons en forme de poisson goûtant la cannelle, légère sensation cireuse au nez. En bouche, le rye est en avant plan enveloppé de son côté cireux, les fruits secs, arrondi par les sucres apportés par l’important taux de maïs, puis migrant sur le poivre en fin de bouche. La texture est vraiment remarquable. La finale est le prolongement naturel du nez et de la bouche. L’intensité des fruits rouges et du seigle sec est bien balancée par les notes de caramel et de sucre apporté par le maïs et la sensation feutrée et cireuse sert d’écrin afin de présenter les saveurs de façon magistrale. Un must!


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :

Glendronach 19 ans Madeira Finish

glendronach-19-madeira

46% alc./vol.
Non filtré à froid et de couleur naturelle, le GlenDronach 19 YO Madeira Cask Finish a d’abord été élevé en fûts de chêne européen puis a terminé sa maturation dans un très petit lot de barriques de Madère.

André 93%
Purée de pommes, fruits tropicaux, jus de fruits, poires, un brin d’agrumes et une pincée d’épices. Nez onctueux et crémeux, très invitant. La texture du whisky en bouche est hallucinante, mais les saveurs n’offrent aucune autre surprise que celles s’étant livrées en bouche. Les épices sont par contre plus définies ; mélange équilibré de sucre mélangé de cannelle et de gingembre. Le temps passé en fût a beaucoup arrondi le whisky qui est velouté et très texturé. La longueur de la finale surprend aussi le dégustateur vu la douceur des arômes et saveurs. Les épices et quelques notes de poivre prolongent la sensation en bouche de façon soutenue mais sans brusquerie et laissent aussi une légère astringence agréable. L’utilisation des fûts de chêne Européen et l’affinage en fût de Madère est superbement bien présenté et on peut facilement en disséquer les influences apportées par chacun des types de fûts. Encore une fois, un merveilleux Glendronach… Dire que ces fûts trainaient dans les entrepôts avant le rachat de Billy Walker et de ses comparses. Ils doivent encore rire du méga deal qu’ils ont fait en 2008 en achetant la distillerie et surtout ses chais avec les tonneaux qui y dormaient…


Publié dans Speyside Tagués avec :

Redbreast 21 ans

redbreast-21

46% alc./vol.

André 88%
Grandement influence par le xérès, le nez est généreux et souple mais nuancé par de soutenues épices, tranches d’ananas nappées de miel, fruits tropicaux. Belle texture moelleuse et goulue qui sert bien de toile de fond avec les épices. Mélange de fruits rouges et de fruits tropicaux. J’aimes moins les saveurs herbeuses qui me rappellent les bonbons menthol défraichis. Le tout est enrobé de vanille et de beaucoup de miel desquels tranchent les épices aiguisées. La finale est longue, persistante mais je trouve que les épices sont un peu trop prédominantes pour les autres saveurs si douces.


Publié dans Whiskey Irlandais Tagués avec :

Ardbeg Perpetuum

ardbeg-perpetuum

47.4% alc./vol.

Patrick 93%
Ardbeg à son meilleur, riche, profond, complexe et balancé avec brio. Intensité et douceur, assez incroyable! Nez : Délicieuse fumée de tourbe au chocolat aux noix, air marin, touche de conifère, agrumes et bouquet de fleurs. Bouche : Semblable au nez, mais plus intense au niveau du sel et avec une touche de fruits, de poivre et d’épices intenses. Finale : Longue et savoureuse. Fumée et épicée.


Publié dans Islay Tagués avec :

Compass Box Lady Luck

compass-box-lady-luck

46% alc./vol.
Édition limitée à 754 bouteilles, septembre 2009. Assemblage de seulement 3 fûts: Caol Ila 29 ans 1980 fût #8165, Caol Ila 25 ans 1984 fût #5384 et Imperial 14 ans 1995 fût #100049.

André 91%
John Glaser est définitivement un génie du whisky. Texture huileuse au nez, sérieux c’est du solide côté textural au nez. Hyper soyeux mais très défini dans les saveurs. Belle fumée de tourbe, agrumes juteux, cannelle mélangée de cosses d’oranges, vanille crémeuse, tarte aux pommes. La texture en bouche est unique, huileuse à souhait, soulevée par les notes de feu de plage presque éteint. L’influence du Caol Ila est indéniable, les origines maritimes s’esclaffent au travers de vagues de fruits exotiques, d’agrumes, de tourbe huileuse et de fumée un peu grasse. Peut-être pas la plus grande variété aromatique mais la justesse est incontestable. Finale longue, un brin astringente et épicée, agréable mélange de fruits exotiques et de tourbe de fumée huileuse. Pointe d’herbe verte en toute finale de bouche. Si vous avez une bouteille, vous êtes définitivement un Lucky Guy.

Patrick 85%
Un autre blend complexe et admirablement équilibré de la part de Compass Box. Mais… J’aurais tout de même préféré en boire les composants (Caol Ila et Impérial) séparément. Nez : Parfum riche, profond et chaleureux. Très boisé, fumé, cendré, sucré et marqué par les agrumes. Une touche herbeuse complète le tout. Bouche : Arrivée en bouche très épicée et marquée énormément par les agrumes. Le tout est enveloppé de fumée, de charbon et de cendres. La texture est riche et huileuse. Finale : Longue, fumée et épicée.


Publié dans Blends Tagués avec :

Nos Partenaires

Évaluations

Merci à

Évaluateurs