Bruichladdich Black Art 23 ans 1990 Edition 04.1

bruichladdich-black-art-3

49.2% alc./vol.

André 80%
Fûts de vins et de xérès, super fruité, xérès, dattes et prunes, raisins pressés, gâteau aux fruits. La bouche est désaxée et démontre un manque d’équilibre probablement relié à l’utilisation de certains fûts mais toujours aussi fruitée que le nez le laissait supposer d’où pointe une légère touche sulfureuse. On vient de me casser mon trip solide… Caramel et fruits confits, texture vineuse et une fine touche de porto peut-être? La texture en bouche est belle et amène bien à la finale, de courte longueur, bien fruitée aux arômes de xérès et vineuses.

Patrick 79%
Un nez extraordinaire, mais un goût en bouche qui ne rencontre pas les attentes. Décevant. Nez : Explosion de fruits vineux et sucrés. Arômes complexes de fleurs et d’épices dans un chaleureux écrion de cuir. Bouche : Sucre chaleureux, puissants épices, chêne, cuir, vernis à ongle et soufre. Finale : Longue et épicée, mais avec une malheureuse note de soufre qui s’étire.


Publié dans Islay Tagués avec :

Old Pulteney 35 ans

old-pulteney-35

42.5% alc./vol.

André 85.5%
Fruits tropicaux (agrumes, poires poêlées, nectarines) assaisonnés d’une bonne rasade de miel et de vanille duquel se soulève un filin de sel et des odeurs de gâteau aux épices. Nez facile d’approche et bien ficelé. En bouche, c’est la débandade totale, le whisky est fluide comme de l’eau, passager presque sans attrait. Bien qu’il nous livre un savoureux bouquet d’orange et d’agrumes, de céréales miel et noix nappés de vanille fraiche. Mais la texture… vraiment molle et sans vie. Les épices gagnent en force en finale qui s’appuient également sur les notes de bois sec que même la vanille ne parvient à adoucir et équilibrer correctement. Pour le prix et son âge vénérable, je m’attendais à une longue et passionnante histoire parsemée d’acteurs aux rôles définis et au grand savoir-faire.

Patrick 82%
Un bon dram rafraichissant que j’aimerais boire assis sur une plage d’Écosse. Bémol majeur, on jurerait avoir plutôt affaire à un whisky d’au plus une douzaine d’années. Nez : Miel floral et salin. Après quelques instants, des notes sucrées de gâteau aux fruits apparaissent. Bouche : L’arrivée en bouche est légèrement salée, avec de belles épices et une pointe de chêne. Ensuite, de puissantes notes d’agrumes viennent adoucir l’ensemble. Finale : Fraiche et d’une bonne longueur.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Westland Single Malt • 36 mois d’âge

westland-single-malt

46% alc./vol.
Recette incluant 6 différents types d’orge: Washington Pale Malt, Munich Malt, Extra Special Malt, Brown Malt, Pale Chocolate Malt mélange d’orge malté écossais tourbé à 55ppm. Les levures sont celles utilisées pour la conception des bières Belges.

André 90%
Ma découverte du salon, provenant de la côte ouest Américaine et d’un master distiller pas mal cool de surcroit. Bouche fruitée avec passion (beaucoup de cerises noires), mélange de chocolat noir et de moue de café torréfié, de fumée de tabac à pipe et de douce vanille. La texture en bouche est hors du commun, ronde, goulue et pleine, huileuse à souhait, parsemée d’épices diverses. La compote de fruits fumée, le chocolat noir, soulevé de quelques épices. Finale avec beaucoup de panache et de consistance, axée en général sur les grains de céréales trempés dans le café. Un whisky pour les épicuriens qui aiment le whisky.


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :

Lexington Bourbon

lexington-bourbon

43% alc./vol.

André 86.5%
Dans le monde des single malts, où la limite de prix des embouteillage prend autant d’expansion que l’univers continue à s’étendre, tout comme l’égo de certains ambassadeurs de whisky, de tomber sur une bouteille de bourbon à 15$us a de quoi surprendre… Nez smooth et légèrement spicy, j’y vois la quiétude d’un pâturage du Kentucky parsemé de chevaux au lever du soleil. De la canne à sucre, de la vanille, du caramel et des pacanes et une touche de rye enrobé de toffee. Sans être prétentieux, ce low shelf whisky livre la marchandise. En bouche, pas de surprise autre que les saveurs du nez, la texture est limpide quoi qu’elle démontre une belle ossature au niveau de sa présentation. Encore une fois, les différentes céréales jouent pleinement leur rôle, les épices et le fruité du rye, la douceur sucrée du maïs. La finale est lente et soyeuse, sans affecter sa pérennité en longueur de bouche. Un whisky qui offre beaucoup pour le prix déboursé. En plein le genre de whisky qui fait peur à certaines distilleries et distributeurs; beau, bon et vraiment pas cher.


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :

Dictador Treasure Premium Colombian Aged Gin

dictador-treasure

45.3% alc./vol.
Vieilli en fût de rhum Dictador – Colombie

Patrick 92%
Un très grand gin! En fait, on en vient à se demander pourquoi il n’est pas systématique que les gins soient tous vieillis en fût. Bon, son prix est un peu rébarbatif, mais si vos finances vous le permettent, vous ne le regretterez pas. Il présente des saveurs de citron et de lavande, rappelant un fait du « Pledge » au citron! Des notes de céleri et de concombre viennent compléter le tout de façon remarquable et magnifique.


Publié dans Gin

Dictador Ortodoxy Premium Colombian Aged Gin

dictador-orthodoxy

40% alc./vol.
Vieilli en fût de rhum Dictador – Colombie

Patrick 89%
Un superbe gin qui se boit très bien seul ou qui apportera une complexité exceptionnelle à vos cocktails. Doux parfum d’agrumes et de céréales, avec une touche florale. En bouche, l’arrivée est très fruitée, puis évolue vers les fleurs et les épices. La finale présente quant à elle des notes d’agrumes. Globalement, la texture en bouche vraiment agréable.


Publié dans Gin

Évaluations

Merci à

Évaluateurs