Hepburn’s Choice Tamdhu Single Cask 12 ans 2001

hepburn-tamdhu-12

46% alc./vol.
Embouteillé en 2013, 367 bouteilles.

André 86%
Nez herbeux et vanillé, saveurs d’oranges et de miel. Je ne m’attendais pas à être désarçonné mais j’avoue que le nez est un peu soporifique. La bouche étonne par sa force et sa stature, épicé avec conviction, beaucoup de saveurs d’herbe et de céréales, cosses d’oranges, chocolat noir et encore cette sensation de virgin oak latente qui s’exprime via des notes de citron et de liqueur Limoncello. Finale sèche et épicée, le whisky étonne définitivement malgré son jeune âge, la finale est longue et bien soutenue.


Publié dans Speyside Tagués avec :

Hepburn’s Choice Auchentoshan Single Cask 11 ans 2001

hepburn-auchentoshan-11

46% alc./vol.
Embouteillé en 2013, 396 bouteilles.

André 88.5%
Un Auchentoshan Virgin Oak en plus docile, c’est frappant le lien qu’il y a à tirer entre les deux expressions. Poires et pêches, vanille crémeuse, fruits exotiques, citron, rehaussé d’une pincée d’épices poivrées avec parcimonie, touche boisée distinctive du fût de chêne. La bouche est un peu trop ‘’flat’’ en approche, je ne comprends toujours pas l’idée d’embouteiller un single cask à 46% d’alcool… Arrivée feutrée, belle texture huileuse, puis montée en puissance du poivre et des épices avant que le citron et les agrumes reprennent du terrain. Je dois dire que le poivre étonne étant donné la douceur du nez et du taux d’alcool. La sensation en bouche s’en retrouve décuplée, bien charpentée sans être agressive. Finale parsemée d’herbe fraichement coupée, de vanille, de citron et d’agrumes, de noix non salées, le tout recouvert de poivre et d’épices. Une belle découverte, qui a su garder la ligne directrice de la distillerie.


Publié dans Lowlands Tagués avec :

SMWS 10.76 Bunnahabhain 8 ans

PH_SMWS

61.4% alc./vol.
“Duelling banjos dram” – Distillé le 3 octobre 2003 et vieilli en ex-fûts de bourbon, 196 bouteilles.

André 77%
Nez vif de bonbons en gelée à saveur de fruits, vanille et miel, avec de bonnes poussées d’alcool épicé. La bouche est relevée et fumée, fortement alcoolisée et la balance reflète bien la vivacité d’un whisky si jeune. Passablement d’agrumes et de citron, de saveurs maritimes et de tourbe à saveur de charcoal, de sel de mer et de fruits bien épicés. Finale puissante et rectiligne où les épices se mélangent bizarrement avec les saveurs de chalcoal et de fumée. Pas mon style de whisky, équilibre déficient, alcool prédominent, du tape à l’œil, trop facile et sans créativité.

Patrick 80%
Un dram jeune et vigoureux. Assez bon, mais je l’aurais fait vieillir quelques années de plus. Nez : Bois humide, cuir humide, miel, poire, agrumes et vanille. Bouche : Sucré, avec des notes de noix, de chocolat amer et de subtiles pointes de fumée et de poivre. Finale : Relativement courte, avec des notes de chêne.


Publié dans Islay Tagués avec : ,

SMWS 10.77 Bunnahabhain 6 ans

PH_SMWS

61.4% alc./vol.
“Beware of the monster”

Patrick 84%
Si on aime les jeunes scotchs, c’en est un superbe! Sinon, ça demeure une belle curiosité. Nez : Parfum délicieux et sucré, avec une subtile pointe de fumée. Le new make n’est pas loin, avec des notes de poires, de pomme jaune et de vanille. Bouche : New make, tourbe, fumée, fleurs brûlées, charbon. Très floral. Mais surtout new make! Finale : D’une belle longueur, marquée par le new make et la vanille.


Publié dans Islay Tagués avec : ,

SMWS 29.115 Laphroaig 22 ans

PH_SMWS

55.8% alc./vol.
“Candy floss in a fairground” – Distillé le 9 novembre 1989 et vieilli en ex-fûts de xérès, 617 bouteilles.

André 88.5%
Ha oui, ma sherry… Beau nez de fruits secs, pelures de raisins, noix, fumée de tourbe, d’épices. En bouche, texture huileuse, saveurs fruitées et encore les noix salées et la tourbe intense se pavanant dans des draps satinés de sherry un peu secs. Le chocolat noir devient plus apparent avec le temps et s’associe bien avec les saveurs de noix salées. Il y a une sensation de corde de bateau rêche en fond de bouche qui rend le whisky plus pointu que le nez le laissait supposer, je dirais même que cela ressemble même presque à des cendres froides. La finale est pointue, on aurait pu s’attendre à un effet arrondissant du sherry mais ce n’est pas le cas, même si les saveurs qui y sont associées sont bien là. Bouffée d’épices, fumée de tourbe et salé maritime. Un whisky qui ne se livre pas complètement, réservé et farouche.

Patrick 94%
Une autre démonstration de la qualité des embouteillages de la SMWS. Je n’en reviens tout simplement pas! Un autre whisky extraordinaire fait exactement mes goûts! Nez : Fruits sucrés, chocolat, noix, raisins et une pointe de fumée. Bouche : Sel, tourbe, fumée, vanille et fruits. Touche de chêne. Finale : Longue et salée, avec une pointe de fruits et de chêne.


Publié dans Islay Tagués avec : ,

SMWS 53.184 Caol Ila 19 ans

PH_SMWS

60.4% alc./vol.
“Fairground on the beach” – Distillé le 13 juillet 1993 et vieilli en ex-fûtailles de xérès, 505 bouteilles.

André 91.5%
Tourbe médicinale et cendres de feu de plage mal éteint, zeste de citron. Le nez est malgré tout très rond, presque délicat malgré ces saveurs qui démontrent beaucoup de personnalité. Belle fraicheur un peu camphrée en approche de bouche, touche herbeuse et de miel vanillé, puis vague de fumée de tourbe, de poivre noir. La texture est d’une superbe qualité, huileuse et fluide, chaleureuse sans être brûlante. Finale souple et huileuse, tourbée à souhait, médicinale et accompagnée d’agrumes. Un whisky à la texture hallucinante, aux saveurs typiques et à l’histoire sensorielle unique. Une belle prise pour la SMWS!

Patrick 91%
Encore une réussite de la SMWS, débordant d’intensité et d’une grande balance. J’en veux plus svp! Nez : Cendre, tourbe, chocolat noir et pointe très subtile d’agrumes. Bouche : Très chaleureuse, avec de la fumée de tourbe, de la cendre, des épices, du chocolat et une pointe de sucre fruité. Finale : Longue, marquée par la cendre et une note subtile de sucre fruité et de citron.


Publié dans Islay Tagués avec : ,

Évaluations

Merci à

Évaluateurs