Old Particular Aberlour 21 ans

old-particular-aberlour-21

51.5% alc./vol.
Distillé en septembre 1992, embouteillé en août 2014 depuis le fût DL10436, 331 bouteilles.

André 89.5%
Super frais au nez et très différent des Aberlour habituels tant à l’œil qu’au nez. La couleur se rapproche beaucoup plus du bourbon cask que du sherry cask. Au nez, le whisky est savoureusement épicé, offrant gingembre et cannelle, les poires poêlées, le toffee caramélisé mélangé de notes de vanille et de miel. En bouche, le whisky est plus vert, à la limite herbeux, la pomme verte et les agrumes, les poires, le chocolat et les épices qui se dissolvent lentement, les fruits secs et la pâte de fruits. Finale moyenne-longue, mélangée de fruits secs et d’agrumes, de toffee et de chocolat, d’épices. Un bel équilibre entre certaines saveurs opposées, maitrise du taux d’alcool, agréable texture en bouche et éventail de saveurs un peu hors-norme pour un Aberlour.


Publié dans Speyside Tagués avec :

AnCnoc Rutter

ancnoc-rutter

46% alc./vol.

André 93.5%
Citron et agrume, poires poilées, pomme verte, se nichant dans une petite montagne de tourbe herbeuse et de chocolat au lait. Le nez est délicat sans cacher la tourbe tapie en arrière-plan. En bouche, les fruits s’exclament avec ferveurs; petit fruits des champs, ananas, poires, oranges, puis les bananes et la tourbe parfaitement discrète. Un nez qui est tout à la fois, sans verser dans l’excès et la démesure. La texture est méga huileuse, et les saveurs fruitées surfent avec aisance sur cette vague texturale unique parsemée de saveurs de miel et de vanille. Sa texture est crémeuse, goulue et pleine, superbement agréable, vraiment unique. La finale est moyenne longue, douce et soyeuse, fruitée avec passion et ponctuée de fines épices. Superbe whisky, totalement inattendu comme expérience. Redorera l’idée qu’on se fait des whiskies NAS…


Publié dans Highlands Tagués avec :

Benromach Peat Smoke 2005 – Batch #6

benromach-peat-smoke-2005

46% alc./vol.

André 87.5%
Poires fumées, melon au miel, miel, tourbe prononcée, vanille du fût. La tourbe est omniprésente sans menacer les autres saveurs plus fines. La bouche est huileuse et un peu crasseuse, de la suie de cheminée apparaissant en crescendo auxquelle s’ajoute de savoureuses saveurs fruitées en background. Les poires sont toujours aussi présentes qu’au nez, les agrumes également, se noyant presque dans la tourbe un peu plus domestiquée et le jus de canne de fruits. La sensation de tourbe séchée et un peu terreuse s’accentue avec les gorgées en laissant tout de même assez de place aux saveurs fruitées livrées au nez. La finale est persistante et fumée, la texture huileuse rend le whisky très agréable à déguster. La finale suit elle aussi la ligne directrice tracée par le nez et la bouche. Une belle surprise du côté du Speyside qui nous donne parfois des whiskies prévisibles pour ne pas dire ennuyeux.


Publié dans Speyside Tagués avec :

Kilbeggan 2 Gingers

kilbeggan-2-gingers

40% alc./vol.

André 78.5%
Deux rousses… frigides. Nez habituel de miel nappant une montagne de vanille, de céréales douces, rehaussées de gingembre piquant. Donc dans l’ensemble, ça entre directement dans l’idée que l’on peut se faire de bien des Irish whiskies. En bouche, on ressent beaucoup la dilution à 40% d’alcool, la texture est bien ordinaire bien que les saveurs soient agréables mais qui confirment les arômes du nez dans l’ensemble, jumelé d’une touche d’orange et d’agrume rafraichissante. La finale est en vol plané, tout en douceur, en grande partie sur le miel gourmand et généreux. Un whisky agréable pour une soirée tranquille mais il ne faut pas se casser la tête à le décortiquer et tenter de lui trouver des subtilités.

Patrick 85%
Bon, je dois admettre que je m’attendais au pire, mais j’ai été agréablement surpris!  Très facile à boire, très frais, bien équilibré, le dram idéal pour l’été.  Nez : Miel, agrumes et vanille, l’ensemble étant plutôt sucré.  Bouche : A l’arrivée, vanille, puis agrumes et miel.  Le tout est accompagné de notes de céréales et de caramel.  Finale : Courte et sucrée, avec un peu d’épices du chêne. 


Publié dans Whiskey Irlandais Tagués avec :

Port Askaig 19 ans

port-askaig-19

50.4% alc./vol.

André 90%
Maritime? Oui. Tourbé? Oui. Iodé? Oui. Islay style? fucking yes! Bord de mer, pierre polies par les marées saupoudrées de sel de mer, tourbe huileuse et iodée, pastilles Fisherman’s Friend, menthol. Notes sous-jacentes de coconut, de vanille et d’agrumes, avec une touche qui ressemble presque à du sherry. Aussi proche d’Islay que Marc Labrèche peut ressembler à son père. En bouche, le whisky explose littéralement, floué par la douceur du nez. La tourbe maritime et huileuse, le charbon de bois, les pierres de plage séchées, l’alcool passablement prononcé et quelques accents de poivre parcellent aussi cette bouche de bord de mer très sympathique. Quelques notes de fruits tropicaux et d’agrumes réussissent même à filtrer au travers cet édredon tourbé assez opaque. Finale longue, presque interminable, poivrée et follement tourbée, pastilles au miel, agrumes.


Publié dans Islay Tagués avec :

Gordon & MacPhail Glen Grant 2003-2014

NOphoto

40% alc./vol.

André 77%
Nez herbeux et de pommes vertes, poire, de vanille. Fruits à chair fraiche, oranges, couché sur un lit d’épices. La bouche est flat et diluée, les saveurs sont douces et très fruitées, auxquelles s’additionnent les céréales, le miel, l’herbe coupée. Les épices jouent un rôle plus important en bouche, leur prestation est soutenue et appuyée par de solides notes de poivre noir. N’eut été de ces épices et du poivre, la finale aurait pris des allures précipitées et volatiles. Dans l’ensemble, ce whisky, en plus de ne pas tomber dans ma palette de goûts perso, livre un équilibre douteux, une texture diluée et une succession de saveurs très ordinaires.

Patrick 82%
Un dram très léger, avec une belle présentation de saveurs.  Un bon whisky, mais définitivement rien pour faire bouger les montagnes.  Nez : Léger, avec des notes d’orge, d’ananas, de mangue et de vanille.  Bouche : Malt épicé-poivré, ananas, mangue, banane et agrumes.  Finale : D’une belle longueur et portée par le poivre et les agrumes.


Publié dans Speyside Tagués avec :

Évaluations

Merci à

Évaluateurs