Oban Distiller’s Edition 2000

43% alc./vol.
Embouteillé en 2015

Patrick 89%
Un classique auquel je devrais revenir plus souvent! Une distillerie unique qui sait faire et dont les produits sont trop souvent sous-estimés. Nez : Fruits mûrs intenses, oranges, algues, le tout avec une touche de chêne et de cuir. Bouche : Les fruits mûrs et chaleureux, le cuir, puis le chêne et enfin les oranges. Intense, chaleureux et complexe. Finale : Longue et chaleureuse.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Secret Spirits Barrista’s Dram Craigellachie 13 ans

46% alc./vol.
Fût #900083

André 81%
Du beurre d’arachide et du Nutella, j’aime ça sur mes toasts le matin, mais dans mon whisky??? Au nez ; Peanut butter, arachides, Nutella, tarte mincemeat, chocolat au lait, viande, cuir mouillé. Complètement déroutant, c’est définitivement unique mais je ne suis pas certain que c’est pour le mieux. En bouche; raisins, pacanes, caramel et beurre d’arachide, tangente meaty et de vieux cuir, pas le cuir propre industriel, le cuir animal du genre selle de cheval mouillée. Pruneaux, viande grillée et noix. La finale est épicée, saveurs épices de la Jamaïque et bordée de raisins. Toute qu’un challenge de dégustation, un défi, vraiment.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Caol Ila 17 ans Unpeated

55.9% alc./vol.
1997-2015

Patrick 76%
Weird… A boire ce scotch, on comprends instantanément pourquoi on a choisi de mettre de l’avant les versions tourbées de cette distillerie. A essayer pour la curiosité seulement : On en achètera une shot dans un pub, mais jamais une pleine bouteille. Nez : Après avoir bu une shot de 12 ans régulier, ce whisky semble extraordinairement sucré et fruité, presque comme du bonbon. Bouche : Ici encore, le fruit et le sucre. Le tout est accompagné par une vanille étrange et des notes de chêne frais et épicé, du sel, des notes d’agrumes et des algues. Bref, un peu n’importe quoi. Finale : Longue et portée par des notes d’agrumes et d’algues offrant un feeling plutôt bizarre en bouche.


Publié dans Islands Tagués avec :

Secret Spirits Speyside 18 ans

58.1% alc./vol.
Refill bourbon cask #3299, Rothes

André 83%
Au nez, beaucoup de vanille, une touche de coconut rehaussé de poivre. Pelure de pommes vertes, poires. En bouche ; la vanille crémeuse, pincée de sel, anis, a little bit oaky, puis eucalyptus, menthol et poivre moulu. La finale est épicée et poivrée, herbeuse, thé vert, vanille salée avec une sensation alcoolisée. Ce whisky gagne à respirer un bon 15 minutes avant se faire une idée finale. L’équilibre est agréable mais les saveurs limitées. Il est peut-être un peu trop alcoolisé également.


Publié dans Speyside Tagués avec :

SMWS 3.248 Bowmore 17 ans

57.7% alc./vol.
« Like a hot coal in the mouth » – Distillé le 25 september 1997 depuis un ex-fût de bourbon, 594 bouteilles.

André 94%
Très sherry au nez, les fruits séchés, les prunes, le vieux cuir, fumée de tourbe. Nez très équilibré, étonnamment, plus doux que le 21 ans (3.255), gâteau aux fruits, cerises noires. La bouche offre une belle douceur en approche mais qui cache aussi une force latente que l’on peut ressentir sous l’épaisse couverture fruitée. Après 20 minutes dans le verre; savoureuses notes de caramel et de miel. Barre Cadbury Fruits et noix, gâteau au fruits, jambon fumé, miel, légère sensation savonneuse presque florale. Finale poivrée, le gingembre encore une fois, épices des Caraïbes, camphre, cerises, sensation astringente.


Publié dans Islay Tagués avec :

SMWS 3.255 Bowmore 21 ans

56.6% alc./vol.
« Genie in a bottle » – Distillé le 29 avril 1994, ex-fût de sherry, 510 bouteilles.

André 92%
Tout en douceur au nez; tourbe paisible, fruits rouges, léger citronné et d’agrumes, sel de mer, touche herbeuse. Dans l’ensemble très parfumé et fruité avec une touche maritime indéniable. En bouche, outre la tourbe phénolique et les saveurs maritimes, le whisky offre également de savoureuses notes poivrées et épicées (gingembre), arrondi par de volubiles notes mielleuses et de fruits du genre poire ou melon au miel, des amandes nappées de miel peut-être aussi. La finale est sèche, poivrée et épicée, avec de bonnes notes maritimes et de fruits secs. Ce whisky offre un beau voyage au pays des saveurs. L’éventail de saveurs est large et offre aussi un bon challenge à l’amateur de whisky. On sent bien la signature de la distillerie Bowmore au travers l’utilisation du fût de sherry et les notes maritimes.


Publié dans Islay Tagués avec :