FEW Spirits Rye Batch #15-09

few-rye

46.5% alc./vol.
Mashbill de 70% de seigle, 20% de maïs et de 10% d’orge maltée.

André 92%
Nez sans ambivalence ; rye poivré et cireux, accents terreux, comme la terre séchée qui s’élève des champs avec le vent par une suffocante journée d’été. Fruits rouges traditionnels du style, cannelle, les cannes de Noël rouge et blanche, puis montée d’oranges fraiches. La bouche est franche et directe mais le cireux du grain calme un peu les saveurs légèrement tranchantes. Le rye est en avant-plan, suivi des fruits rouges, la pomme, beaucoup de poivre et de cannelle et des épices bien relevées. L’effet cireux est encore présent en bouche. Après quelque temps, savoureuses notes de cassonade, toute-épice. La finale est très poivrée et épicée, avec une sensation astringente apportée par les épices et une finale de bouche terreuse et sèche, mélange d’oranges et de caramel. Dans l’exécution du style, c’est très réussi, direct et sans ambiguïté aucune.


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :

Inchmurrin 21 ans

inchmurrin-21

46% alc./vol.

André 83%
Superbe nez, tout en douceur ; Honey Comb, miel, poires, vanille, oranges, fond d’agrumes, bananes. Soupçon d’épices éventées et ayant perdu de leur force. Ode au bourbon cask. La bouche est douce au départ, sur les fruits tropicaux et le melon au miel, les céréales Honey Comb, la vanille fraiche nappant des poires coupées en cube, tranches d’ananas. Les saveurs sont superbes mais il manque un p’tit hook pour ficeler le tout correctement. La finale est rehaussée de gingembre sans pour autant cacher les autres saveurs beaucoup plus douces.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Knockando 18 ans 1992

knockando-18-1992

43% alc./vol.

André 77%
Nez au départ agressif et passablement épicé. En respirant, le whisky s’adoucit et libère des notes de toffee, de miel et de vanille, orange roulées dans le sucre caramélisé et d’une pincée d’épices. En bouche ; saveurs bizarres d’herbe verte et de menthol, d’éclisses de bois sec et de céréales au miel se prolongeant sur des notes de gingembre et de poivre. Ce whisky est débalancé et difficile à suivre dans son développement en bouche. Finale ; sèche et épicée, petits fruits sauvages. Le profil aromatique de cette distillerie n’est pas dans ma palette de goût personnels. De plus l’amalgame des saveurs est douteux et chaotique.


Publié dans Speyside Tagués avec :

Old Grand-Dad High Rye Mashbill

old-grand-dad-rye

40% alc./vol.
Mashbill: 63% maïs, 27% seigle, 10% orge maltée.

André 79%
Nez cireux et voluptueusement fruité. Petits fruits rouges sauvages, cire de chandelle, réglisse rouge, oranges, cerises, pommes. Les épices du seigle sont bien là mais je m’attendais à plus de punch que ce qui est livré. La bouche confirme la dilution à 40%, la texture est flat et insipide malgré les superbes saveurs de réglisse rouge et de fruits sauvages, les épices et les grains de seigle concassés ainsi qu’une texture cireuse. Bel amalgame d’oranges et de pommes, de réglisse, de vanille et une touche de chêne séché, de clou de girofle et d’épices. La finale est de longueur appréciable et n’est soutenue que par les épices. Voici la façon de briser une recette gagnante en voulant économiser quelques degrés d’alcool supplémentaires. Shame!


Publié dans Whiskey Américain Tagués avec :

Deanston 18 ans

deanston-18

46.3% alc./vol.

André 81%
Fût de chêne neuf, bananes baignant dans une mer de vanille crémeuse, miel, touche de gingembre nappant une planche de chêne séché au soleil dans une cour arrière. Nez onctueux mais avec une forte présence d’épices, ce qui assèche beaucoup le nez. La bouche confirme la texture crémeuse du nez. Belle livraison de céréales maltées et de miel, se poursuivant sur des vagues de toffee, d’oranges que soulignent encore plus la touche de gingembre. La finale est aiguisée par les épices et le poivre. Histoire en dent de scie pour ce whisky dont les acteurs avaient pourtant un beau pedegree. Les saveurs prises individuellement sont agréables mais l’agencement de l’ensemble un peu boiteux.


Publié dans Highlands Tagués avec :

Longrow Red 4e Édition 12 ans Pinot Noir Finish

longrow-red-12-pinot-noir

52.9% alc./vol.
Édition limitée de 9000 bouteilles. Ce Longrow Red s’inscrit dans la ligné des éditions limités Longrow Red, qui associent le style fermier et marin de Longrow à des fûts de vin. Celui-ci est élevé 11 ans en fûts de Bourbon pour une finition de 1 an en fûts neufs de Pinot Noir Néo-Zélandais.

André 91.5%
Approche très fruitée au nez ; berries, confiture de fruits, gâteau aux fruits, marmelade d’oranges, puis montée de tourbe mouillée et terreuse. Le nez est singulier mais pas nécessairement difficile d’approche. Belle sensation en bouche, fluide mais avec des saveurs prononcées de fruits secs, de fruits sauvages, belles nuances tanniques et épicées provenant du fût mais qui ne gâchent pas les autres saveurs. Mélange de fruits sauvages, de réglisse rouge et de tourbe terreuse et poivrée. La finale est en crescendo poivré et épicé avec une sensation de fumée terreuse en arrière-bouche, un mélange bizarre mais on les saveurs trouvent chacune leur équilibre et leur utilité. Cela me rappelle une chorale avec les différentes tonalités qui parfois, lorsque l’on les écoute isolées, sonnent bizarre mais qui une fois dans l’ensemble donnent toute la nuance qu’il faut pour en faire une œuvre magistrale. J’adore cette édition de Longrow qui a su trouver une singularité sans perdre sa personnalité propre. Cette version est beaucoup mieux équilibrée que la première goûtée précédemment.


Publié dans Campbeltown Tagués avec :

Nos Partenaires

Évaluations

Merci à

Évaluateurs