House of Hazelwood 18 ans Blended Scotch Whisky

40% alc./vol.

André 77.5%
Ressemble au 25yo mais avec un côté céréales plus présent et moins d’épices. Au nez; céréales au miel Cherios, agrumes, pelures d’oranges, vanille, miel. La bouche est souple, bien structurée mais on se lasse rapidement dû à l’éventail de saveurs limité présentées; beaucoup de vanille et de miel, salade de fruits, fruits séchés éventés, quelques épices bien tranquilles. La finale n’expose que les mêmes saveurs du nez et de la bouche mis à part quelques épices s’étiolant dans un ciel de vanille et de miel. Ce blend prudent affiche un manque de diversité au niveau des arômes et fait beaucoup dans les nuances plutôt que dans les contrastes. Les saveurs ne sont pas bien définies et semblent vouloir plaire au plus grand public possible. J’ai eu une pensée à Balvenie pour le backbone des saveurs, ce côté céréales au miel et vanille bien présent. à environ 125$ le 500ml, disons que le passage à la caisse est plus amer que les saveurs du whisky…


Tagués avec :

House of Hazelwood 25 ans Blended Scotch Whisky

40% alc./vol.
House Of Hazelwood 25 ans est l’édition la plus âgée de la gamme de blends prestigieux élaborée par William Grant. Délicate et soyeuse, cette expression est présentée dans un sublime flacon inspiré par l’élégance du début des années 1920 de Shanghai.

André 79%
Miel, vanille, noisettes, cassonade, céréales Cheerios, nez un peu plat et rectiligne, un whisky presque gêné et reclus. Bouche; zeste d’oranges, vanille, miel, un peu de cannelle, très léger tant au niveau des saveurs qu’à sa texture en bouche, agrumes. Finale épicée, poivre. Un whisky agréable mais sans trop de créativité et d’audace.


Tagués avec :

Koval Rye Whiskey – Barrel 412JZ4

47% alc./vol.

Patrick 85%
Un bon whisky épicé, un superbe rye, superbement construit et qui saura plaire à tous les amateurs de rye. Nez : Parfum épicé de seigle, avec une touche de petits fruits. Bouche : Épicé, boisé et fruits subtils. Finale : Longue et épicée.


Tagués avec :

Lot 40 Cask Strength 12 ans

55% alc./vol.

André 91%
Symphonie de rye au nez; les fruits rouges, le caramel brûlé, la terre sèche, grosse cannelle pas subtile, clou de girofle, pelure de pomme rouge avec la cire, rye puissant, prunes séchées, poivré et bien épicé, bonbons en forme de poissons à saveur de cannelle. La bouche est puissante, l’alcool est franc et malgré les épices et le rye, la texture de bouche est cireuse et huileuse, notes de pickles et cornichons èa l’anet dans leur jus, beaucoup de poivre noir broyé, cerises noires, oranges, une touche florale un peu weirdo. Finale hyper longue, très poivrée et épicée, cannelle puissante, chocolat noir amer, gâteau axu fruits. Superbe expression mais si vous êtes pas fan de rye, beware, ça fesse en sale…


Tagués avec :

Pike Creek 21 ans Speyside Finish

45% alc./vol.

André 92%
Mmmmmm, savoureux nez, avec un rye en retrait, presque effacé mais bien présent pareil; une belle fresque d’arômes et de saveurs dépeignant les couleurs typiques des whiskies Canadiens. Donc, on ressent rapidement qu’il y a quelque chose d’unusuel dans ce whisky, l’approche est feutrée, presque langoureuse. Fruits rouges divers, sirop de maïs, cassonnade, une pincée de cannelle, miel, sirop d’érable sur la languette de bois (car on goûte aussi une légère sessence boisée en background). La bouche est hyper texturée, onctueuse presque sirupeuse, raisins secs, fruits rouges et exotiques, cassonnade et sirop d’érable, quelques épices presque muettes, poires et abricots, pelure de pomme rouge. La finale est poivrée et épicée, mais d’une incroyable douceur au niveau de la texture, sirop d’érable légèrement trop chauffé, cassonnade, sirop de maïs, fruits séchés. Le cask finish apporte une noblesse et atire le respect. Bullseye!


Tagués avec :

Gooderham & Worts 17 ans Little Trinity

45% alc./vol.

André 84%
Miel et vanille avec notes de crème brûlée, encore les planchettes à cointrer, oranges et petits fruits rouges, pomme roulée dans la cannelle, cèdre bien rouge. La bouche est acérée, forte sur les épices, l’apport du rye est important tout autant que les céréales séchées dans son ensemble. Belles notes de cassonnade et de sirop d’érable, mais la bouche est trop acérée à mon goût. La finale est sèche, très épicée et trop influencée par le bois sec.


Tagués avec :
Top